Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Imaginez la scène : Lucrèce Borgia, de Victor Hugo

Commentaires À la suite de Notre Dame de Paris en 1831 et Le roi s’amuse en 1832, Hugo continue de puiser dans l’histoire du Moyen-Âge tardif des motifs romantiques. Dans la famille des Borgia et les légendes les entourant, il retrouve l’horreur grandiose des tragédies grecques et de la dynastie maudite des Atrides ou desLire la suite « Imaginez la scène : Lucrèce Borgia, de Victor Hugo »

Imaginez la scène : Cromwell, de Victor Hugo

Commentaires Effectivement injouable tant sur la longueur, mais aussi la quantité des intervenants. Ce foisonnement rend la pièce particulièrement brouillon avec des scènes qui finissent par sembler tout à fait dispensables (la réception des envoyés des pays étrangers). Si Hugo rompt avec les unités classiques, ainsi qu’avec la bienséance, et la séparation comique tragique (leLire la suite « Imaginez la scène : Cromwell, de Victor Hugo »

Casse le fil : Mise en scène de Phèdre par Barrault (théorie)

L’auteur : Jean-Louis Barrault (1910-1994) Fils d’un pharmacien. Élève au lycée Chaptal (8e) puis à l’École du Louvre. Il est l’élève de Charles Dullin puis acteur dans sa troupe de 33 à 35. Il rencontre Étienne Decroux qui l’amène à s’intéresser au mime. En 35-36, il anime le Grenier des Augustins (au n°7 de laLire la suite « Casse le fil : Mise en scène de Phèdre par Barrault (théorie) »

Regarde ta face : l’Antigone d’Anouilh (théâtre)

L’auteur : Jean Anouilh (1910-1987) Né à Bordeaux d’un tailleur et d’une professeure de piano. Il développe son amour pour le théâtre au lycée Chaptal à Paris. Il y fait notamment la connaissance de Jean-Louis Barrault. Il est particulièrement frappé par la pièce Siegfried de Jean Giraudoux, mise en scène au Poulailler de la ComédieLire la suite « Regarde ta face : l’Antigone d’Anouilh (théâtre) »

Regarde ta face : Médée de Corneille (théâtre)

Commentaires Après les versions d’Euripide et de Sénèque, et celle de La Péruse en 1575 dont il reprend le célèbre monologue de démence, de sorcellerie et de colère, Médée est la seconde pièce tragique de Corneille après Clitandre trois ans plus tôt et après six comédies. Elle s’ouvre d’ailleurs sur une scène où Jason seLire la suite « Regarde ta face : Médée de Corneille (théâtre) »